Le climat

L’air marin a des vertus qui furent reconnues dès l’Antiquité : nettoyé par les vents, riche en oligo-éléments, il favorise la dilatation des capillaires et accélère les échanges entre le corps humain et le milieu marin.

Le climat marin n’existe que sur une étroite bande côtière et joue un rôle essentiel dans le séjour de thalassothérapie, à condition de sortir de l’établissement pour profiter de ses bienfaits sur les plages et les grèves.

Caractérisé par la stabilité de son degré hygrométrique et thermique et par sa pureté exceptionnelle, l’air marin est chargé en micro-particules qui sont de véritables aérosols naturels pour purifier et revitaliser les voies respiratoires. L’adaptation n’y est jamais pénible. A son contact, un organisme fatigué se recharge naturellement en ions négatifs et fait sa provision de sels minéraux. Dès les premiers jours, le stress disparaît et le corps retrouve un maximum de tonus… A la clé, un bien-être inégalé ! En France, les centres de thalassothérapie bénéficient de sites exceptionnels dans de nombreuses régions côtières.

En Atlantique

Climat "tonique", avec une amplitude de température importante entre la Bretagne Sud et les Pyrénées-Atlantiques qui est synonyme d’évasion et de grand large.

L’air y est très riche en oligo-éléments, mais il faut savoir utiliser la force du vent avec modération et progression. L’exposition face au grand Ouest garantit la pureté de l’atmosphère.

Dans la Manche

Climat "vivifiant" en raison de la stabilité des températures moyennes de l’air, de sa grande richesse en iode et en oligo-éléments. Bénéfique pour les organismes carencés et douloureux, en particulier.

C’est à Roscoff, sur la Manche, que le Dr Louis Bagot créait le premier Centre de thalassothérapie, en 1899. Le climat y est caractérisé par des vents d’Ouest dominants et de très fortes marées. Le Gulf Stream y joue un rôle modérateur.

En Méditerranée

Climat "sédatif" conseillé aux organismes fatigués, son ensoleillement exceptionnel et sa douceur hivernale conviendront plus particulièrement aux personnes atteintes de rhumatismes, de douleurs articulaires et musculaires.

Le littoral méditerranéen permet une grande qualité de cure de la thalassothérapie toutefois, faute de marées, l’activité marine ne se voit pas. C’est en profondeur que se passe la sédimentation marine et que les algues libèrent leur oxygène.

A vous de choisir


N’importe quel climat, à n’importe quelle saison, ne convient pas à n’importe quel organisme. Le séjour de thalassothérapie doit tenir compte en priorité de l’indication climatique, essentiellement saisonnière, à ne pas négliger pour les personnes fragiles, nerveuses ou souffrant notamment d’une affection cardio-vasculaire.