Les boues marines

Accumulés au fond des baies sur une surface de quelques millimètres, les éléments naturels terrestres et marins se mélangent et se sédimentent pour former une vase marine. Grâce à sa richesse en sulfures, la boue marine possède une odeur acide facilement reconnaissable.

En France, les boues marines sont recueillies dans les gisements de la baie de Bourgneuf et des îles Chausey. Véritables concentrations ioniques liées à la faune et à la flore marine, les boues marines sont reconnues pour leur pouvoir antalgique contre les rhumatismes, sauf en cas de crise aiguë, et pour certaines maladies de peau.

Utilisée en cataplasmes ou directement sur le corps, mélangée à l’eau de mer, la boue marine est un capteur de toxines qui purifie l’organisme en douceur. Dosée à raison de 2 kilos de boue pour 500 litres d’eau de mer, elle agit physiologiquement par sa plasticité et son pouvoir de rétention de l’eau et de la chaleur, et chimiquement, par le passage de certains de ses oligo-éléments à travers la peau.

Pour être efficace, l’enveloppement doit durer 25 minutes environ : pendant que vous vous relaxez, la peau absorbe les composants présents dans la boue tandis que sous l’effet de la chaleur, les toxines qui asphyxient l’organisme sont libérées par les pores de l’épiderme. Rechargé en vitamines, le corps est débarrassé de ses impuretés et la peau devient plus douce.